Rechercher
  • Docteur Bridge

3 conseils pour maintenir le parc informatique de votre cabinet en bonne santé

Agenda, dossiers patients, feuilles de soins, devis et facturation, communication… A l’air de la dématérialisation, l’informatique est devenue un point névralgique de l’activité des cabinets dentaires. Dès lors, tout comme vous le faites pour votre matériel au fauteuil, il est essentiel de prendre grand soin de votre parc informatique afin de ne pas voir votre activité être ralentie, voire même paralysée, à cause de bugs, de pannes ou encore de données perdues… Voici 3 conseils pour le maintenir en bonne santé :




Matériel informatique : anticipez son obsolescence


Programmée ou non, l’obsolescence informatique doit être prise au sérieux. Attendre que du matériel ne remplisse plus correctement sa fonction ou tombe en panne pour le remplacer ne fera qu’amplifier les difficultés d’approvisionnement et les coûts de revient du renouvellement. Il est donc essentiel d’anticiper ce phénomène pour ne pas vous retrouver à devoir le gérer dans l’urgence.


Pour garantir le bon fonctionnement des équipements, et assurer leur bonne performance, il est conseiller de respecter les durées de vie suivantes : environ 3 ans pour un ordinateur portable, 3 à 5 ans pour un ordinateur fixe et 4 à 5 ans pour un serveur.


L’idéal serait de procéder à un inventaire de tout le matériel que vous utilisez au cabinet (supports, accessoires, équipement réseau), afin de compiler dans un tableau toutes les informations nécessaires au suivi de votre parc informatique en temps réel (numéro de série des équipements, dates d’achat, date de fin de garantie, mémoire disponible…). Mais cette démarche peut vite devenir chronophage car il faut perpétuellement mettre à jour ses informations pour que ce système soit pertinent. C’est pourquoi de nombreux cabinets dentaires et cabinet d’orthodontie ont fait le choix de louer leur matériel informatique. Ce modèle leur apporte la garantie de conserver un équipement toujours d’actualité sans rien avoir à gérer.



Système d’exploitation et logiciels : restez à jour


Trop souvent ignorées, les mises à jour sont pourtant indispensables dans la protection de vos appareils. Au-delà des fonctionnalités supplémentaires dont elles peuvent vous faire profiter, elles permettent de réparer des erreurs ou de combler des failles de sécurité identifiées sur les versions précédentes.


Système d’exploitation, logiciels de bureautique, logiciel métier… Les maintenir à jour correctement vous permet non seulement de renforcer vos défenses contre les virus mais également de garantir une bonne compatibilité entre tous vos outils.



Données : misez sur la prudence


Perdre ses données, ça n’arrive pas qu’aux autres ! Erreur humaine, accident, défaillance, malveillance, catastrophe naturelle… Les risques sont nombreux et aucun cabinet n’est réellement à l’abri.


Puisqu’il est difficile, si ce n’est impossible, d’anticiper et de prévoir tous les aléas et dangers potentiels, le seul moyen de se protéger est de miser sur la prévention en mettant un place un système de sauvegarde régulier pour vous permettre de restaurer vos données perdues.


Pour éviter toute interférence, ce système de sauvegarde doit être complètement séparé du système sur lequel vous travaillez et vos données doivent être conservées dans au moins deux endroits différents et éloignés. Imaginons en effet les scénarios catastrophes d’un incendie, d’une inondation ou d’un cambriolage… peu importe le nombre de copies réalisées, si tout est au même endroit, tout sera perdu de la même façon !


Dans le cadre d’un cabinet dentaire ou d’un cabinet d’orthodontie, dans lequel on conserve des données personnelles de santé, la sauvegarde externalisée, certifiée HDS, répond à toutes les exigences de sécurisation et de protection nécessaires.