Rechercher
  • Docteur Bridge

4 conseils pour réduire votre niveau de stress



Pratiquer la chirurgie-dentaire et l’orthodontie demande une concentration et des performances optimales. Et, si les actes en eux-mêmes sont stressant, lorsque l’on possède son propre cabinet il faut aussi gérer les nombreuses autres sources de stress attenantes à sa gestion : responsabilité des traitements prodigués aux patients, pression du temps, management, budget, etc. Gérer un cabinet est une fonction exigeante qui peut vous mettre à rude épreuve… Si le stress est une chose normale qui peut vous aider à vous dépasser, il peut aussi parfois vous paralyser et vous empêcher de déployer toutes vos capacités… Voici 4 conseils du Dr Edmond Binhas, publiés dans le magazine Le Fil Dentaire, pour vous aider à réduire votre stress et à reprendre le contrôle :



Agissez comme un chef d’entreprise


Le premier conseil du Dr Binhas pour réduire votre stress : acceptez votre rôle de chef d’entreprise.

Certes, vous n’avez pas fait des études en dentaire pour devenir gestionnaire d’une entreprise… Pourtant, maintenant que vous être propriétaire de votre cabinet, vous ne pouvez pas vous concentrer uniquement sur l’aspect clinique et faire comme si tout le reste n’existait pas : c’est le meilleur moyen de vous laisser déborder par le stress le jour où vous rencontrez un souci du côté administratif !

« Assister à des cours de formation continue en gestion de cabinet et/ou en management est un moyen d’intégrer les problématiques entrepreneuriales dans votre activité. Pensez également que vous pouvez faire appel à un consultant qui vous guidera dans cette démarche. », conseille le Dr Binhas.


Apprenez à vous entourer


Constituer une équipe solide est soudée est une clé de la réussite : vous saurez sur qui compter et sur qui vous reposer pour que les journées vous paraissent moins stressantes. L’importance du recrutement est indéniable !


Les conseils du Docteur pour bien recruter :

  • Créer une fiche de poste pour chaque fonction au cabinet.

  • Savoir identifier les éléments suspects sur un CV (changement fréquent de cabinet, fautes d’orthographe…) ;

  • Commencer par mener des entretiens téléphoniques avec les candidats retenus. Cela vous aidera à savoir si les candidats conviennent bien au poste avant de les recevoir pour un entretien ;

  • Faire une liste des questions pertinentes à poser aux candidats lors de ces entretiens en face-à-face.

Ces démarches peuvent paraître fastidieuses et longues pour un recrutement mais suivre ce processus est un excellent moyen pour recruter le meilleur candidat pour votre cabinet.



Guidez votre équipe


Vous ne pouvez pas espérer que votre équipe s’organise et sache précisément ce qu’elle doit faire sans leur avoir expliqué.


En effet, c’est votre rôle de la guider, de lui prodiguer des conseils. Il est important d’indiquer aux membres de votre équipe ce que vous attendez d’elle et quel est le rôle de chacun. Pour cela, rédigez des fiches de postes détaillées en délimitant précisément le périmètre d’action de chaque poste.


Le mot clé dans le bon fonctionnement d’une équipe ? La communication ! Échangez au maximum avec les membres de votre cabinet et donnez leur un retour sur ce qu’ils font : quels sont leurs points forts ? Ou peuvent-il s’améliorer ?


Enfin, valorisez les membres de votre équipe en leur proposant des formations tout au long de l’année. Compétences enrichies, performance optimisée, morale en hausse… Vous avez tout à y gagner !



Déléguez


Certes, en tant que propriétaire du cabinet vous ne pouvez pas vous concentrer uniquement sur l’aspect clinique et faire comme si tout le reste n’existait pas ; mais vous ne pouvez pas non plus tout maîtriser et tout gérer seul !


En effet, certains professionnels ont du mal à faire confiance et pensent qu’il vaut mieux tout gérer eux-mêmes pour être certain du résultat… Mais cette attitude s’avère être une grande source de stress. D’une part, pour l’équipe qui ne connait pas précisément le fonctionnement du cabinet puisque que c’est le praticien qui fait tout. Et d’autre part, pour le praticien lui-même qui endosse une charge de responsabilité et de travail trop importante.


« Un chef d’entreprise ne doit pas maîtriser chaque détail. Si cette attitude ne vous est pas naturelle, il faut néanmoins se forcer à lâcher prise. Apprenez à faire confiance aux personnes que vous avez recrutées pour vous entourer. », conseille de Dr Binhas.


Vous aurez effectivement tout à gagner en adoptant cette attitude : moins de temps consacré aux taches administratives signifie plus de temps passé au fauteuil auprès de vos patients. De plus, votre équipe se sentira valorisée par la confiance que vous lui accordez et augmentera ainsi la productivité de votre cabinet.



Retrouvez l’ensemble des conseils du Dr Binhas sur www.lefildentaire.com - "4 Conseils pour réduire son niveau de stress".

Copyright DENTALSOFT - Mentions légales