Rechercher
  • Docteur Bridge

Découverte de la première bactérie parasite du corps humain… dans la salive



Nous le savions déjà, la bouche regorge de bactéries, et abrite environ 700 espèces différentes. Si la plupart sont inoffensives, d’autres peuvent provoquer des pathologies telles que des inflammations des gencives… et c’est notamment le cas d’une bactérie récemment découverte. Une équipe de recherche de l’Université de Washington aux Etats-Unis a découvert une bactérie qui serait en fait… un parasite !

Les chercheurs l’ont démontré fin juin lors de la Réunion annuelle de l’American Society for Microbiology : il s’agit de la première bactérie parasite repérée dans tout l’organisme humain. Jeff McLean, auteur principal de cette recherche, explique : « Les seules espèces de parasites identifiées auparavant – regroupées sous le genre Bdellovibrio – vivent dans un environnement aquatique ou dans le sol ».

La caractéristique un peu particulière de cette bactérie qui se loge dans la bouche, est qu’elle possède un nombre très faible de gènes (environ 700), et qu’elle n’est donc pas capable de produire ses propres acides aminés. Afin de survivre, il faut alors qu’elle les vole à une autre cellule, ce qui constitue un comportement totalement inédit chez les bactéries.

L’hôte préférentielle de cette bactérie serait Actinomyces odontolyticus, une bactérie possédant 2200 gènes, bien plus volumineuse. Cette bactérie hôte, en partie responsable des inflammations de la gencive, est normalement détruite par le système immunitaire. Une fois parasitée, son comportement se modifie… et l’équipe de recherche se pose désormais la question de savoir si le parasite pourrait ainsi pousser son hôte à devenir résistant aux antibiotiques...

Une affaire à suivre donc !

Retrouvez l’article en intégralité sur sciencesetavenir.fr !


Copyright DENTALSOFT - Mentions légales