Rechercher
  • Docteur Bridge

En 2015, un chirurgien-dentiste sur 3 a obtenu son diplôme à l’étranger…



Voici une information qui fait la une depuis hier : une nouvelle étude de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) révèle qu’un tiers des nouveaux chirurgiens-dentistes inscrits à l’Ordre en 2015 ont obtenu leur diplôme à l’étranger.

Ainsi, au 1er Janvier 2016, la France comptait 41 200 chirurgiens-dentistes en activité, un effectif stable depuis ces 15 dernières années (+1% entre 2000 et 2016) contrairement aux autres professionnels de santé. Une stabilité possible grâce à l’augmentation depuis 2004 du numerus clausus, qui a atteint 1200 places en 2016 pour la seconde année d’odontologie.

L’étude analyse également que l’âge moyen a diminué parmi les chirurgiens-dentistes : « Il permet le remplacement des générations issues des numerus clausus élevés du milieu des années 1970 qui partent aujourd’hui à la retraite et qui tiraient la moyenne d’âge des praticiens vers le haut. On observe ainsi un début de rajeunissement des praticiens : la moyenne d’âge est ainsi passée de 48,2 ans en 2012, âge le plus élevé jusqu’à présent, à 47,6 ans en 2016 ».

Le rajeunissement s’explique également du fait des nombreux praticiens qui ont obtenu leur diplôme à l’étranger. En effet, en 2015, 31% des nouveaux inscrits à l’Ordre national des chirurgiens-dentistes (ONCD) ont obtenu leur diplôme dans un autre pays. En 1999, ils ne représentaient que 5% des nouveaux inscrits.

Parmi ces diplômés, 85% proviennent d’Europe : 46% des diplômés étrangers inscrits en 2015 ont obtenu leur diplôme en Roumanie, 22 en Espagne, et 17% au Portugal. Les diplômés à l’étranger présentent une moyenne d’âge de 32 ans à leur arrivée en France, et seulement 67% décident de s’installer en libéral, contre 87% des diplômés en France.

Source : France TV


Copyright DENTALSOFT - Mentions légales