Rechercher
  • Docteur Bridge

Faire repousser la dent plutôt que de combler les trous : la volonté du Pr Chaussain…



La Professeur Catherine Chaussain, accompagnée de son équipe et du Docteur Caroline Gorin, dentiste et maître de conférences universitaire, s’est donnée un but : pouvoir faire repousser de la dent, ou de l’os, d’ici 5 à 7 ans ! Le but ? Réparer les lésions des os du crâne et des dents en implantant des cellules souches, et ainsi permettre une régénération.

Pour cela, l’équipe utilise des cellules-souches issues de la pulpe de dents naturelles, en récupérant celle présente sur des dents de lait. Pour le professeur, il n’y a pas de risque de rejet, et toutes les dents peuvent faire l’affaire. Une fois ces cellules-souches récupérées : « nous ensemençons ensuite ces cellules sur un biomatériau, du collagène, qui est le constituant principal de la dentine comme de l’os. Cela donne une pâte un peu gélatineuse. Sa souplesse permet d’en former une petite boule, à l’image d’un amalgame, à positionner au niveau du tissu dentaire manquant, puis nous laissons faire la nature ». Des tests ont déjà été effectués sur les souris, et les résultats publiés en janvier 2016 sont prometteurs : « Nous avons pu démontrer chez la souris que, oui, le gel prometteur fait bien repousser des vaisseaux sanguins qui vont nourrir la dent et la garder vivante ».

Pour la professeur Catherine Chaussain, cette technique pourrait arriver en cabinet dentaire d’ici à 10 ans…

Source : Notre temps