Rechercher
  • Docteur Bridge

« Génération mauvaises dents », un article en faveur de l’orthodontie



Le magazine Marianne a publié, hier, un article retraçant l’histoire des Français et de leurs dents, et de l’importance accordée aujourd’hui au sourire. Pour la rédactrice, il est clair que les Français ont souvent négligé leur santé bucco-dentaire, particulièrement ceux issus de la génération des baby-boomers… Mais cette tendance s’inverse considérablement ces dernières années, et le sourire à l’américaine s’est imposé comme un nouveau standard.

Toujours selon le magazine, les premières campagnes de prévention pour la santé et l’hygiène bucco-dentaire n’ont démarré en France qu’au début des années 70. A cette époque, les Français ignoraient les bénéfices de l’orthodontie, et les appareils dentaires n’étaient prescrits qu’à certains enfants.

A l’heure actuelle, les choses ont changé, et le sourire diffuse une image attrayante, et ce pour 77% des français. Pour beaucoup, un beau sourire améliore la confiance en soi ou le pouvoir de séduction. Eric Goulard, expert en communication non verbale, explique : « Le sourire est l’expression du visage qui se perçoit à la distance la plus longue. A 100m, on ne devine pas les intentions d’autrui. En revanche, le sourire transmet des signaux visuels que notre cerveau primaire décode immédiatement. Ce n’est donc pas un hasard si nous y accordons autant d’importance. Le sourire agit comme un fluidifiant social qui permet de gérer les situations les plus complexes, au bureau comme dans la vie de tous les jours ».

Le magazine détaille ensuite les différentes techniques utilisées pour l’orthodontie, qui se fait désormais de plus en plus invisible. Utilisation de la céramique à la place du métal ou de la résine pour l’appareil dentaire « classique », explication de la technique de l’orthodontie linguale, ou encore de l’utilisation des gouttières transparentes : le magazine passe ainsi en revue les différentes possibilités qu’offre l’orthodontie pour enfant et pour adulte.

Découvrez l’article en intégralité sur marianne.net !