Rechercher
  • Docteur Bridge

L’abonnement cartonne, pour les brosses à dents mais pas seulement !



Nombreux sont les entrepreneurs qui se lancent dans l’aventure de l’abonnement des produits du quotidien. Ils mettent en avant, pour les consommateurs, le côté pratique, et l’aspect Made In France qui séduit toujours plus.

Pour Olivier Voisin, PDG de la société Natta, « l’abonnement représentera, à terme, la majorité de nos ventes de brosses à dents ». A l’heure actuelle, 15 000 abonnés reçoivent, tous les 3 mois et pour 2.30€ par trimestre, une nouvelle brosse à dents directement dans leur boîte aux lettres. Selon Philippe Moati, professeur d’économie, cette entreprise est pile dans la tendance : « Les clients ne veulent plus s’embêter avec les contraintes du quotidien. L’abonnement vidéo ou de musique entre dans les habitudes. Pourquoi pas les produits courants ? »

Et la brosse à dents n’est pas la seule à bénéficier de ce mode de livraison spécifique. Carole Juge, un jeune entrepreneuse, a lancé l’année passée Joone, un service de livraison de couches pour bébés, avec un abonnement mensuel de 64,90€. Elle explique : « Ce produit relève d’une récurrence d’achat. C’est volumineux, pas facile à transporter. Recevoir les couches chez soi chaque mois est pratique ». Elle aussi mise sur le made in France : « Je suis une ancienne prof de fac. Je tiens à la transparence et à l’éthique dans la production ». Philippe Moati commente cette mode actuelle : « L’abonnement fidélise, même si la plupart des offres permettent de résilier à tout moment. Ne plus se battre contre la concurrence pour garder ses clients, c’est le rêve de tout vendeur ».

Le groupe français Bic s’est récemment lancé dans le concept : depuis l’année passée, il est possible de recevoir, chaque mois et pour 9€, 4 recharges à fixer sur un manche préalablement fourni : « Chaque recharge comporte 6 lames. Cela permet d’avoir un équipement de qualité 40% moins cher, sans jamais être à court », explique Laurent Laforest, diercteur général du Bic Shave Club.

L’offre de box pour les produits de plaisir ne cesse également de s’étoffer. C’est ainsi qu’il est possible de recevoir, chaque mois, des fleurs, de la décoration, des cosmétiques, et même du vin. C’est l’offre que propose Le Petit Ballon : recevoir deux bouteilles chez soi chaque mois, basé sur ses goûts et préférences. A l’heure actuelle, la société, créée en 2011, compte 100 000 abonnés, selon Sophie Baudouin, la responsable communication : « Pour 19.90€ par mois, on reçoit deux vins plaisir, d’un très bon rapport qualité-prix. Et pour 39,90€, des appellations plus prestigieuses ».

De quoi se faire plaisir chaque mois !

Source : Ouest France


Copyright DENTALSOFT - Mentions légales