Rechercher
  • Docteur Bridge

La phobie du dentiste pourrait avoir une origine génétique



25% de la population serait à l’heure actuelle concernée par la dentophobie, une peur irrationnelle des soins dentaires. La conséquence ? Les personnes qui en souffrent peuvent vouloir réduire au maximum les visites, mettant ainsi en danger la santé de leurs dents. De nombreuses études ont dans un premier temps établi que cette peur serait le fruit de l’enfance, mais une nouvelle enquête suggère une nouvelle origine à cette phobie : elle pourrait être génétique.

C’est le résultat de travaux réalisés par les Universités de West Virginia et Pittsburg, qui ont étudié 1370 individus âgés de 11 à 74 ans, afin de mesurer leur phobie du dentiste et de la douleur. Selon les résultats des enquêtes, environ 30% des sondés ont effectivement hérité de ces peurs. Les scientifiques ont découvert l’existence d’une corrélation entre la peur des soins dentaires et la peur de la douleur, laissant ainsi penser que ces deux données sont génétiquement liées mais à partir de phénotypes distincts.

Afin d’en savoir plus sur cette étude et de recueillir d’autres avis sur celle-ci, Dynamique Dentaire a interviewé Cameron L.Randal, future doctorante du département de psychologie de l’Université de West Virginia, et le centre de recherche pour la santé bucco-dentaire des Appalaches.

Pour découvrir les interviews et l’article en intégralité, rendez-vous sur dyanmiquedentaire.com !


Copyright DENTALSOFT - Mentions légales