Rechercher
  • Docteur Bridge

Le bisphénol A reconnu substance extrêmement préoccupante par l’Union Européenne



Dans un communiqué publié par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA) a reconnu que le Bisphénol A, présent dans de nombreux produits du quotidien (y compris dans les produits d’hygiène dentaire), possédait des propriétés de perturbation endocrinienne.

Une décision importante qui aura une conséquence pour l’industrie. En effet, l’Anses explique qu’elle permettra de créer « une obligation pour l’industrie de notifier à l’ECHA la présence de la substance dans les articles fabriqués ou importés et d’informer l’acquéreur de l’article de la présence de Bisphénol A ».

L’inscription du Bisphénol A sur la liste de l’ECHA des substances extrêmement préoccupantes « ouvre également la possibilité que le BPA soit soumis à autorisation en tant que substance, conditionnant ses usages à l’octroi d’une autorisation temporaire et renouvelable. »

Il est à rappeler que le Bisphénol A est une substance chimique de synthèse utilisée depuis plus de 50 ans, majoritairement dans l’industrie du plastique. Elle se retrouve au sein de nombreux produits du quotidien et serait accusée, selon de nombreuses études, d’altérer le fonctionnement normal du système hormonal. Ils sont ainsi soupçonnés d’augmenter ou d’aggraver certaines maladies (cancer, diabète, obésité…), mais également d’être responsables de l’altération de l’email dentaire.

Source : France TV Info


Copyright DENTALSOFT - Mentions légales