Rechercher
  • Docteur Bridge

Le témoignage d’une dentiste sur le congé maternité unique de Marlène Schiappa



Marlène Schiappa, la nouvelle secrétaire d’état en charge de l’égalité entre les femmes et les hommes, vient de mettre en place le nouveau congé maternité unique, une mesure phare du nouveau gouvernement. Ce nouveau congé, qui devrait être mis en place dès cet été, a pour idée de « faire en sorte que toutes les femmes, quel que soit leur statut et leur activité professionnelle, puissent avoir un vrai congé maternité, bien rémunéré, aligné sur le régime le plus avantageux quand elles sont multi-casquettes ».

Le journal L’express a interrogé Estelle Gautier, chirurgien-dentiste à Aix-en-Provence. Elle qui a eu deux enfants et vécu deux congés maternités restreints raconte son histoire et se ravit de cette nouvelle mesure.

La dentiste a eu son premier enfant à 26 ans. Au début de sa grossesse, elle s’est renseignée auprès du conseil de l’ordre afin de connaitre ses droits. Les aides étaient plutôt restreintes : une allocation forfaitaire de repos maternel de 3218€ versée pour compenser la diminution de l’activité professionnelles, et une indemnité journalière de 53.11€… Ce qui représente des sommes dérisoires par rapport aux charges qu’elle devait continuer de payer durant la période, entre l’Urssaf, la caisse des retraites et le loyer du cabinet. En tant que jeune collaboratrice, elle n’avait pas de revenus assez confortables pour mettre de l’argent de côté, et a donc été contrainte d’écouter son congé maternité.

Pour son deuxième enfant, 4 ans après, elle s’est arrêtée le plus tard possible. En tant que dentiste, la position debout n’est pas forcément idéale et se courber était bien plus compliqué.

Pour elle, le congé unique « va permettre à toutes les femmes d’avoir une grossesse plus sereine et la réduction de ces inégalités peuvent permettre de repousser des envies de grossesses ».

Source : L’EXPRESS


Copyright DENTALSOFT - Mentions légales