Rechercher
  • Docteur Bridge

Les étudiants en odontologie mobilisés face à la crise, mais inquiets pour leur formation…



Dans une lettre ouverte publiée le 28 octobre dernier, les présidents des 16 corporations étudiantes et de l’UNECD ont exprimé, au nom de l’ensemble des étudiants en odontologie, leurs inquiétudes concernant les conséquences de l’épidémie de Covid-19 sur leur formation et sur leur avenir…


En effet, s’ils sont « prêts à participer de nouveau à l’effort collectif » et à se mobiliser pour affronter cette deuxième vague de l’épidémie de Covid-19 aux côtés des professionnels de santé, ils craignent que ce nouveau confinement n’impacte trop négativement la qualité de leurs formations théorique, pratique et clinique et demandent un « maintien total ces enseignements ».


« Au printemps dernier, nombre d’étudiants ont été privés de leur formation pratique sur une longue période, lorsque d’autres voyaient leur activité clinique réduite uniquement à la gestion des urgences. Il paraît alors essentiel de préserver un panel complet de soins et de travaux pratiques, une nouvelle réduction ne pouvant être que catastrophique pour la formation de nos futurs soignants. Nous souhaitons alors un véritable accompagnement en distanciel pour les enseignements théoriques assurés par les enseignants et les étudiants, une conservation des travaux pratiques pour les précliniques et des vacations cliniques variées pour les externes », expliquent-ils.


« Il devient urgent d’établir un plan d’action afin de maintenir la formation des étudiants et la santé buccodentaire de la population » soulignent-ils, en proposant notamment de mobiliser, tous les externes et étudiants en préclinique volontaires, à partir de la 4ème année d’études, dans le but de maintenir les soins et de soulager les 6èmes années, les internes et les praticiens hospitaliers déjà énormément sollicités au printemps dernier.


« Tous les étudiants en chirurgie-dentaire sont prêts à se mobiliser pour la situation sanitaire actuelle. La continuité de l’ensemble des soins doit être une priorité, tout comme le maintien des enseignements pratiques au sein des facultés. La formation des étudiants, futurs professionnels, ainsi que la santé des patients en dépendent directement. Les étudiants de préclinique sont prêts également à s’impliquer. Nous proposons un appel au volontariat pour l’intégration des précliniques en tant qu’aides-soignants au sein des services d’odontologie favorisant un roulement propice pour tout le monde si la situation sanitaire l’exige », poursuivent-ils avant de conclure « Ce n’est que tous ensemble, enseignants, étudiants, patients que nous parviendrons à surmonter la situation sanitaire actuelle ».

👉 Cliquez ici pour lire l’intégralité de la Lettre Ouverte

Copyright DENTALSOFT - Mentions légales