Rechercher
  • Docteur Bridge

« Les Français et les problèmes dentaires » : une étude SantéClair x Harris Interactive


Comment les Français perçoivent-ils le parcours de soins dentaires ? Quelle est leur perception des professionnels des soins dentaires ? Quel est l’impact de la crise du coronavirus dans ce domaine ?...


Afin de répondre à toutes ces questions et d’autres encore, SantéClair a fait appel à Harris Interactive pour réaliser une enquête en ligne auprès d’un échantillon de 1531 personnes représentatif des Français âgés de 18 ans et plus… En voici les principaux enseignements :


[Extrait d’un communiqué de presse SantéClair publié le 02 octobre 2020]



Les problèmes dentaires : un enjeu universel, mais un niveau d’information perfectible

La grande majorité des Français estiment que les problèmes dentaires constituent un enjeu important en France aujourd’hui (92%). Si deux tiers d’entre eux se disent bien informés sur les problèmes dentaires dans l’ensemble, seulement 12% se sentent « très bien informés ». Au global, 67% des Français se sentent bien informés sur les professionnels de santé que l’on peut consulter pour des problèmes dentaires… mais le niveau d’information est nettement plus nuancé sur les autres aspects du secteur, en particulier les équipements et prothèses (prix, prise en charge et différents types d’équipements) et les évolutions technologiques et médicales du secteur.



Le détartrage et les soins de caries sont les types de soins dentaires les plus courants

C’est vrai chez les adultes (plus de 70% de personnes concernées, loin devant la pose d’une prothèse et l’extraction d’une dent de sagesse)… comme chez les enfants (juste devant les traitements d’orthodontie).



Le chirurgien-dentiste : un acteur incontournable du parcours de soins des Français

Tous les Français ou presque déclarent fréquenter un chirurgien-dentiste au moins de temps en temps, et près de 3 sur 4 au moins une fois par an (71%), dans le cadre d’un suivi régulier de leur santé dentaire pour la plupart d’entre eux, plutôt que de manière ponctuelle en cas d’urgence.



Des critères importants et jugés satisfaisants dans le choix et la consultation d’un chirurgien-dentiste

De nombreux critères sont jugés importants pour le choix d’un chirurgien-dentiste, à commencer par l’hygiène du cabinet dentaire (très important pour 64% des Français), la prise en compte et la limitation de la douleur lors des soins (50%) et les tarifs pratiqués (49%). La plupart de ces critères sont globalement jugés satisfaisants dans le cadre des consultations actuelles, même si le niveau de satisfaction vis-à-vis des tarifs est en retrait par rapport à d’autres éléments.



Des professionnels des soins dentaires plus ou moins connus selon leur spécialité

En dehors du chirurgien-dentiste, l’orthodontiste est le spécialiste des soins dentaires le plus connu (85%) et le plus consulté (33%). D’autres spécialistes sont nettement moins connus (et a fortiori consultés) comme le pédodontiste (30% de notoriété) et l’endodontiste (29% de notoriété).

De nombreuses personnes ayant consulté ces différents spécialistes ont déjà rencontré des difficultés dans la réalisation de leurs soins (raisons financières, délais pour obtenir un rendez-vous, proximité du praticien).



L’accès aux soins dentaires se heurte à l’obstacle financier

Si moins de la moitié des Français estiment bien connaître le prix des soins dentaires de manière générale (43%), la grande majorité d’entre eux estiment que ce coût est trop élevé (78%). De fait, plus de 4 Français sur 10 déclarent avoir déjà renoncé à consulter un chirurgien-dentiste pour des raisons financières. Et, si le niveau de prise en charge des soins dentaires par les complémentaires santé est jugé plutôt satisfaisant, mais de manière nuancée (57%), c’est loin d’être le cas en ce qui concerne la Sécurité sociale (37%).



Un degré d’information perfectible à l’égard du 100% Santé en matière dentaire

La plupart des Français ont déjà entendu parler de la réforme du « 100% Santé » (75%), mais beaucoup connaissent mal son contenu, que ce soit en général ou dans le domaine dentaire en particulier. Lorsqu’on leur présente les principales dispositions de cette réforme en matière dentaire, la plupart les jugent satisfaisantes (79%)… mais cela n’empêcherait pas la plupart d’entre eux de s’orienter vers un équipement avec reste à charge s’ils devaient recourir à la pose d’une prothèse dentaire (70%).



Des attentes fortes à l’égard des complémentaires santé

Une grande majorité de Français jugeraient utiles certains services proposés par leur complémentaire santé (conseil, orientation vers des professionnels des soins dentaires aux tarifs encadrés). Par ailleurs, la plupart de ceux qui ont déjà eu recours au réseau de chirurgiens-dentistes proposé par leur complémentaire santé en sont satisfaits.



L’épidémie de Covid-19 a eu un impact fort sur les soins dentaires…

Plus d’un tiers des Français déclarent avoir dû repousser ou annuler des soins dentaires en raison de l’épidémie de Covid-19 (37%), et 16% d’entre eux disent avoir déjà été confrontés à une situation d’urgence durant le confinement.



… et suscite en retour de fortes attentes à court ou moyen terme...

Près de 3 Français sur 10 disent avoir déjà consulté un chirurgien-dentiste depuis le 11 mai dernier (29%) et 63% d’entre eux envisagent de consulter un chirurgien-dentiste au cours des 6 prochains mois, que ce soit pour eux-mêmes ou leurs enfants.



… malgré un certain niveau d’inquiétude concernant les conditions de consultation

Même si la plupart des Français envisagent de consulter un chirurgien-dentiste à moyen terme, plus de 4 sur 10 se disent inquiets à la perspective d’une telle consultation en raison de l’épidémie actuelle (42%). De nombreuses mesures contribueraient à les rassurer, à commencer par les différents éléments permettant de limiter les contacts entre le professionnel et le patient (tenue de protection du dentiste, port du masque par le patient avant et après les soins).



👉 Lire l'intégralité de l'étude SantéClaire x Harris Interactive 👈

Copyright DENTALSOFT - Mentions légales