Rechercher
  • Docteur Bridge

Orthodontie à l’âge adulte : le témoignage de Zoé



Le magazine Femme actuelle a consacré un article à Zoé, qui a entrepris, à 31 ans, de commencer un traitement orthodontique. Complexée par son sourire, c’est avec difficulté qu’elle a pris rendez-vous chez un orthodontiste, du fait des mauvais souvenirs qui lui venaient en mémoire lorsqu’elle pensait à l’appareil dentaire de son adolescence. Mais a quelques jours de retirer ses bagues, elle livre son témoignage au magazine, ravie et sans aucun regret.

« J’ai entamé mon premier traitement à l’âge de 9 ans. […] J’ai le souvenir de douleurs terribles à chaque rendez-vous lorsque l’orthodontiste resserrait l’arc ou le changeait. Je n’ai pas toujours été très assidue dans le port des élastiques, je crois que je ne me rendais pas compte que c’était important ».

Une fois les bagues retirées, au fil des années, ses dents ont commencé à bouger. De plus en plus, un vrai complexe se créait chez la jeune femme, qui était au point de ne plus sourire sur les photos. En se rendant chez le dentiste pour un blanchiment, pensant que ce serait une solution à son problème de complexe, celui-ci lui expliqua qu’elle présentait une supraclusion, et, qu’à terme, le problème pourrait s’aggraver et provoquer une usure des dents. Un déclic pour la jeune femme : « Tout de suite après l’intervention, j’ai pris contact avec un orthodontiste. […] Il m’a expliqué les différentes options, j’ai choisir la solution la moins chère en prenant des bagues en céramiques visibles ».

C’est au moment de la pose des bagues que Zoé s’est rendu compte de l’avancée des techniques en matière d’orthodontie : « La pose des bagues a été complètement indolore et j’ai vraiment remarqué une amélioration dans les méthodes de traitement ».

Au quotidien, Zoé redoutait un peu le regard des autres. Non seulement beaucoup n’ont pas remarqué le port de son appareil, mais elle a remarqué surtout « une bienveillance de la part des proches mais aussi des inconnus. On m’a posé beaucoup de questions et souvent félicité ! »

A quelques semaines de retirer ses bagues, Zoé n’a aucun regret et encourage tous ceux qui souhaitent améliorer leur sourire à prendre contact auprès d’un orthodontiste.

Un témoignage encourageant, qui prouve l’intérêt grandissant des adultes pour l’orthodontie !

Source : Femme Actuelle


Copyright DENTALSOFT - Mentions légales