Rechercher
  • Docteur Bridge

Soins bucco-dentaires : les français négligent leurs gencives !



Une nouvelle étude, dévoilée ce jour par le Parisien, révèle que trois français sur quatre présentent des saignements au brossage mais sous-estiment complètement l’impact de ceux-ci sur leur santé.

L’enquête UFSBD / Pierre Fabre Oral Care menée sur 32 421 personnes en ligne montre que 93% des sondés se considèrent globalement en bonne santé, et 68% estiment avoir une bonne santé bucco-dentaire. Pour Sophie Dartavelle, il s’agit d’un véritable paradoxe… « Cela montre bien que l’on déconnecte la santé de notre bouche de la santé en général. Et pourtant, tout est lié… ». Pour elle, il est temps d’alerter sur les bons gestes pour préserver le foyer du sourire des inflammations et autres infections. Et tout commence par les gencives !

Le Docteur Sandy Cohen, dentiste à Paris, explique : « Cela nous arrive toutes les semaines. Des patients nous disent qu’ils se brossent moins ou différemment les dents parce qu’ils saignent. Or, il faut être clair : une gencive n’est pas censée saigner. Si c’est le cas, c’est d’elle qu’il faut se préoccuper ! ».

En effet, selon le sondage, 76% de la population saignent régulièrement des gencives lors du brossage, mais la grande majorité d’entre eux (64%) n’y voient pas un signal d’alerte bucco-dentaire. Suite à ces saignements, ils sont seulement 9% à aller consulter pour ce motif en particulier.

Autre donnée de l’enquête, et non des moindres : seuls 10% des sondés se préoccupent de leurs espaces interdentaires. Pour le Docteur Sandy Cohen, c’est pourtant là où se nichent tous les résidus alimentaires : « Ne pas le faire est le meilleur moyen de développer des maladies ».

Enfin, le sondage observe une viligance moindre chez les 20-35 ans lorsqu’ils n’ont pas eu de problèmes dentaires jeunes. Pour Sophie Dartavelle, « Ils sont moins regardants avec leur santé bucco-dentaire. Or, ce n’est jamais bon. On n’est jamais immunisé contre les caries. A partir de 30 ans, le risque de maladie parodontale s’accroît. Les plus jeunes se préoccupent de l’aspect visuel mais ne s’intéressent pas à ce qui se voit moins, comme le tartre et accumulent de la plaque qui va nuire aux gencives ».

Il reste encore des progrès à faire en terme de prévention !

Source : Le Parisien


Copyright DENTALSOFT - Mentions légales