Rechercher
  • Docteur Bridge

Vers la fin de l’interdiction de la publicité pour les professionnels de santé ?



Il est possible que dans un avenir proche, les professionnels de santé puissent communiquer à propos de leurs activités. C’est en tout cas ce que recommande le Conseil d’Etat, dans une étude commandée par Matignon : lever l’interdiction générale de publicité qui pèse sur les professions de santé dotées d’un ordre professionnel, comme c’est le cas pour les médecins, les chirurgiens-dentistes, les infirmiers, les sages-femmes, les pédicures-podologues, les masseurs-kinésithérapeutes ou encore les pharmaciens.


La raison invoquée par le Conseil d’état ? Le fait que la cour de justice de l’union européenne ait sanctionné la Belgique, dont la législation est proche de la France à ce propos, jugeant l’interdiction générale et absolue de publicité relative aux soins contraire au droit européen…


Le Conseil d’état n’entend cependant pas rendre légale la publicité classique, mais recommande plutôt d’autoriser un droit de communication exercé sous réserve du respect de la déontologie (information loyale, honnête et désintéressée). L’objectif : faciliter la vie du patient qui souhaiterait en savoir davantage sur les actes qu’exercent le professionnel de santé, sur leur expériences ou encore sur les tarifs pratiqués.


Pour ses recommandations, le Conseil d’Etat s’est appuyé sur un fait : l’augmentation des recherches d’un praticien sur Internet, estimant qu’il existe à l’heure actuelle un besoin d’informations à combler.


Source : Nice Matin

Copyright DENTALSOFT - Mentions légales