top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurDocteur Bridge

Blanchiment des dents : des produits nocifs selon 60 millions de consommateurs

Avoir des dents blanches éclatantes… Qui n’en a jamais rêvé ? Aujourd'hui, les promesses de sourire de star se font nombreuses, à travers les influenceurs, les “bars à sourire”... Qu'en est-il vraiment de leur efficacité et de leur légalité ?


Une étude parue dans le magazine 60 millions de consommateurs (septembre 2022), met en lumière les risques liés aux produits de blanchiment des dents que l’on trouve sur des sites en ligne ou dans les “bars à sourire”. Avec le chirurgien-dentiste Éric Bonnet, ils ont analysé 12 produits censés blanchir les dents. Le résultat est sans appel : “les deux tiers sont à éviter et aucune étude scientifique n’a validé l’efficacité des 4 autres”.

Ces produits peu chers ne sont pas sans risques. Ils peuvent causer de l’hypersensibilité dentaire et aggraver des pathologies existantes. Par exemple, “sur une dent cariée, le peroxyde d’hydrogène, même à faible concentration, va pénétrer très profondément et provoquer une mortification, c’est-à-dire une perte de la vitalité”, explique le Dr Christophe Lequart, porte-parole grand public de l’Union française pour la santé bucco-dentaire (UFSBD).

Le peroxyde d’hydrogène (substance blanchissante) a des effets néfastes sur l’email s'il est utilisé trop souvent. Son utilisation ne doit pas excéder 2 fois par an maximum. De par sa dangerosité, son utilisation est limitée à 0.1 % dans les produits blanchissants que l’on trouve dans les produits en ligne ou les “bars à sourire”. Pourtant, en ligne, il est facile de trouver des produits blanchissants contenant des doses de peroxyde d’hydrogène bien au-delà des normes légales. Ce qui fait que ces produits sont soit inefficaces, soit trompeurs.

Les chirurgiens-dentistes, sont les seules habilités à appliquer des produits en contenant 6 % (limite autorisée par l’Union Européenne). Ils pourront vérifier certaines contre-indications* et limiter l’exposition à ces produits de manière à garantir qu’ils soient utilisés conformément à leur destination en termes de fréquence et d’application.

Il est donc à rappeler aux patients que la meilleure façon d’obtenir des dents blanches, est de se tourner vers son dentiste !


*patients sous chimiothérapie, lésion muqueuse suspecte ou à risque, allaitement, enfant, hypersensibilité dentaire, gingivite ou déchaussement, fêlure dentaire, nombre important de soins ou couronnes esthétiques

Commenti


bottom of page