Rechercher
  • Docteur Bridge

Le cure-dents aromatisé… au whisky !



En 2008, au lendemain du krach boursier, Peter Smith a eu envie de lancer sa propre entreprise, et de faire « quelque chose de mieux dans la vie » que son métier dans la finance. Il refléchit alors à une idée, et veut mettre à la mode un objet oublié ou banal, comme l’a fait la marque Diesel « Cet homme [Renzo Rosso, fondateur de la marque] a créé le jean à 100 dollars », ou encore San Pellegrino « Ils ont pris l’eau, qui était gratuite, et ont fait fortune en la vendant ».

Il a alors pensé aux cure-dents : « ils sont partout, ils ont toujours été présents et ils sont universels ». Pour lui, il est temps que cet objet revienne à la mode, comme il l’a autrefois été : « Je me souviens encore de ma grand-mère qui terminait chaque soirée avec un cure-dents et des mots croisés. Ils étaient autrefois un symbole de prestige dans les bars, les hôtels et les maisons du monde entier ».

Il a été prouvé que les cure-dents sont utilisés depuis 1.8 million d’années. Des exemplaires en bronze ont également été découverts dans des tombes préhistoriques. Au 17ème siècle, les chinois fabriquaient les cure-dents en os ou en ivoire, et y incrustaient des pierres précieuses, les intégrant ainsi entièrement dans leur collection de bijoux. A l’époque victorienne, l’empereur Néron se promenait dans sa salle de réception avec un cure-dent en argent, devenus ensuite des accessoires raffinés prisés par la noblesse. Enfin, à la fin du 19ème siècle en Amérique du Nord, les cure-dents étaient devenus très chics et sous-entendaient que l’on venait de terminer un grand repas.

Cet objet a été breveté en 1860. Peter Smith tente aujourd’hui de le remettre à la mode, en vendant des cure-dents aromatisés de la marque Daneson. Ceux-ci sont fabriqués à partir de bouleau blanc de première qualité : « Nous utilisons les meilleurs ingrédients et travaillons avec l’un des derniers moulins au Canada qui fabrique encore des cure-dents. Et pour chaque arbre coupé, nous en plantons une centaine ».

La marque vend ses cure-dents aromatisés 40€, sachant qu’il s’agit d’une composition de plusieurs arômes, soit 55cts l’unité. L’idée semble faire son chemin, puisque déjà deux nouvelles entreprises se lancent sur le secteur…


Découvrez-en plus sur cette nouveauté sur lactualite.com !


Copyright DENTALSOFT - Mentions légales