Rechercher
  • Docteur Bridge

Les chercheurs pensent savoir pourquoi les oiseaux n’ont plus de dents aujourd’hui…



Dans une nouvelle étude parue aujourd’hui, des chercheurs semblent avoir identifié la raison pour laquelle l’évolution des oiseaux a fait disparaitre les dents qu’ils présentaient autrefois. Alors pourquoi les descendants des dinosaures ont-ils perdu leurs dents ?

Selon les chercheurs de l’Université de Bonn en Allemagne, ce serait lié à la stratégie de reproduction des dinosaures aviaires et à la durée d’incubation des œufs. Ils se sont ainsi appuyé sur une récente recherche de paléontologues américains mettant en avant la lente incubation des œufs de dinosaures : plusieurs mois à l’instar de celles des reptiles primitifs, contre seulement une dizaine de jours chez les oiseaux modernes. Les dents prenaient ainsi environ 60% du temps de l’incubation des œufs de dinosaures… ayant ainsi pour conséquence le fait que l’embryon « attende dans l’œuf » que la fabrication des dents soit terminée, comme l’expliquent les chercheurs Tzu-Ruei Yang et Martin Sander.

Les œufs étant des proies faciles pour les prédateurs, particulièrement ceux de dinosaures qui étaient simplement enterrés et laissé de côté, cette réduction du temps d’incubation a ainsi permis une éclosion plus rapide, offrant ainsi un important avantage évolutif. Les chercheurs écrivent : « Nous suggérons que la sélection naturelle en faveur de la disparition des dents est un effet secondaire de la sélection en faveur d’une croissance plus rapide de l’embryon et donc d’une durée d’incubation plus courte ». Une observation qui permettrait également d’expliquer la perte des dents et la présence d’un bec chez certains dinosaures non aviaires.

Avant ces chercheurs, d’autres avaient émis différentes hypothèses pour expliquer cette évolution des oiseaux, et notamment celle que la perte des dents aurait permis d’alléger le poids de la tête et de faciliter le vol actif des oiseaux. Mais cette théorie n’expliquait pas pourquoi certains dinosaures carnivores du Mésozoïque incapables de voler n’avaient également pas de dents et un bec.

Source : RTL et Sciences & Avenir


Copyright DENTALSOFT - Mentions légales