Rechercher
  • Docteur Bridge

Les syndicats (y compris dentaires) montent le ton face à Afflelou…



Le président de l’UNSAF (le syndicat national des audioprothésistes), Luis Godinho, et Alain Afflelou sont désormais en guerre ouverte, et cela concerne de nombreux autres syndicats. Tout a commencé à cause d’une réponse d’Alain Afflelou à un communiqué de presse de l’Unsaf qui dénonçait les contradictions de l’homme d’affaire. En effet, si, en 2009, l’opticien déclarait : « Moi, je crois que c’est très dangereux d’être opticien et audioprothésiste », Afflelou a récemment lancé l’offre Incognito.

A ce communiqué de presse dénonciateur, Alain Afflelou a répondu, le 2 octobre dernier : « De votre communiqué, je retiens la méconnaissance profonde de ce que nous faisons dans nos centres Alain Afflelou Acousticien et de ce que notre enseigne propose. Je note un certain mépris pour nos franchisés et pour leurs patients. Comme je ne pense pas que vous vous donnez la peine de venir vous informer directement à la source, j’espère que très bientôt nous serons proches voisins via nos centres, pour qu’il vous soit plus facile de découvrir et comprendre ce que nous proposons. »

De nombreux syndicats, y compris dentaires, se sont joint à un nouveau communiqué de l’Unsaf en réponse à la réponse d’Afflelou. Il y est ainsi écrit : « Les syndicats de professionnels de santé libéraux, signataires du présent communiqué, font part de leur profonde indignation devant la conduire de M. Afflelou, qu’ils jugent inadmissible et problématique au regard des libertés syndicales, pourtant fondamentales dans notre pays. En menaçant ainsi un représentant des professionnels de santé, il affiche son mépris envers l’ensemble des professionnels de santé libéraux. Les syndicats de professionnels de santé libéraux expriment leur solidarité envers l’UNSAF et son président. Ils rappellent à M. Afflelou qu’ils n’acceptent aucune intimidation de quiconque et quelle que soit sa notoriété. Un syndicat et ceux qui les dirigent, méritent le respect. »

On peut donc s’attendre d’ici peu à une nouvelle réponse de l’homme d’affaires français.


Copyright DENTALSOFT - Mentions légales