Rechercher
  • Docteur Bridge

Son abcès dentaire se transforme en infection au cerveau et manque de lui coûter la vie



En décembre dernier, Rebecca Dalton, une anglaise âgée de 35 ans, s’est vu prescrire des antibiotiques par son dentiste pour traiter un abcès en attendant de pouvoir subir une intervention pour qu’on lui retire la dent sous laquelle il se trouvait…


Soulagée par les antibiotiques, la jeune femme se pensait alors presque tirée d’affaire de ce côté-là… Cependant, en parallèle, elle sentait que sa personnalité avait changé. Tendue, anxieuse, et émotive, elle pensait « souffrir de dépression ».


Voyant que la situation ne s’améliorait pas, sa famille l’a poussée à se rendre à l’hôpital en pleine pandémie de coronavirus. Sur place les médecins ont découvert que son abcès n’avait pas guéri, et que l’infection s’était propagée au cœur, au foie, mais aussi au cerveau de Rebecca Dalton. C’est d’ailleurs l’infection qui était responsable de son changement de personnalité faisant pression sur l’avant de son cerveau !


Pendant son hospitalisation, son état s’est encore détérioré au point qu’elle n’arrivait même plus à marcher. Elle a dû être transférée d’urgence au service neurologie du Hull Royal Infirmary.


« C’était comme si ma mémoire avait été effacée. J’étais tellement confuse, je regardais les gens en pensant les connaître alors que ce n’était pas le cas », a expliqué la patiente au journal le Hull Live qui l’a interrogée… Car oui, fort heureusement, les traitements ont fini par faire leur effet et la mère de famille a été autorisée à rentrer chez elle, même si elle est toujours en rééducation….


« Cette expérience a changé ma vie. À 35 ans, on ne s’attend pas à avoir tous les matins des soignants qui vous regardent prendre vos comprimés. C’était vraiment difficile et cela m’a donné une vision différente de la vie », raconte-t-elle.


Sources : Hull Live et Metrotime

Copyright DENTALSOFT - Mentions légales