Rechercher
  • Docteur Bridge

Une bactérie buccale en partie responsable des douleurs articulaires…



Selon une récente étude de l’Université Johns Hopkins aux Etats-Unis, un microbe connu pour provoquer des maladies parodontales serait aussi une des causes de polyarthrite rhumatoïde, la plus fréquente des formes de rhumatisme inflammatoire ou « arthrite chronique ».

En cause, la bactérie A. actinomycetemcomitans, déjà connue pour provoquer certaines maladies des gencives, et qui favorise la production de protéines qui affaiblissent le système humanitaire. Si, chez les personnes non victimes de polyarthrite rhumatoïde, le corps régule la production de protéines, chez ceux qui en souffrent, le processus devient hyperactif et conduit à l’inflammation et à l’endommagement des tissus.

Bien que la bactérie buccale ne soit donc pas la seule en cause, le professeur Felipe Andrade, responsable du groupe de recherche, commente : « Nous en savons maintenant plus sur l’évolution des deux maladies combinées, ce qui pourrait nous permettre à l’avenir de prévenir plutôt qu’intervenir. »

Découvrez l’article en intégralité sur medisite.fr !


Copyright DENTALSOFT - Mentions légales