Rechercher
  • Docteur Bridge

Chirurgiens-dentistes... Mais pas uniquement !

La dentisterie et l’orthodontie représentent de véritables passions pour de nombreux praticiens… pour d’autres, cette passion cohabite avec des occupations et loisirs, parfois bien originaux ! Politiques, sportifs, ou encore artistes, gros plan sur ces chirurgiens-dentistes qui mènent une seconde vie, une fois les portes du cabinet fermées…



Chirurgien-dentiste… et député !


Il est le chirurgien-dentiste dont on a le plus entendu parler ces derniers temps… mais pas pour son activité médicale ! Le Docteur Christophe Arend, dentiste installé à Forbach depuis 13 ans, est désormais député à l’Assemblée Nationale, et incarne la société civile. Il s’est présenté aux législatives de la ville, notamment contre Florian Philippot, vice-président du Front National et annoncé gagnant dès le départ. Celui qui représente La République En Marche (LREM) a battu le candidat du Front National dans la 6ème circonscription de Moselle avec 56.96% des suffrages. Et pour le Docteur, c’est son ancrage qui a fait toute la différence : "Moi ici, j’ai ma famille, mes amis et mes enfants… j’ai tout intérêt à ce que la région se développe !".


Mais en attendant de trouver un remplaçant pour son cabinet, le dentiste doit jongler entre ses deux activités. C’est ainsi que, dès le lendemain de son élection, il a troqué le costume de sa victoire pour la blouse quotidienne afin d’accueillir ses patients de la journée… depuis un mois, il avait tout de même allégé son planning afin de pouvoir se laisser du temps pour sa campagne. Et globalement, ses patients ont été compréhensifs, encore plus depuis son élection. Laurent, l’un de ses patients, voit en son praticien une personne de confiance qui saura faire un bon élu : "C’est quand même pratique dans le sens où il connait la vie du travail. Il n’est pas dans son bureau, perché à ne pas savoir ce qu’est la vraie vie". L’enjeu actuel pour le Dr Christophe Arend : trouver un remplaçant dans une zone qui manque déjà de praticiens…



Chirurgiens-dentistes… inventeurs !


Deux chirurgiens-dentistes se sont récemment illustrés au concours Lépine, un concours d’inventions français créé en 1901 et qui a lieu chaque année début mai lors de la Foire de Paris. Ce concours est l’occasion pour les inventeurs de faire connaitre leur trouvaille en vue de l’exploitation de leur brevet, de réaliser une étude de marché, ou encore d’être récompensé par un prix.


Cette année, une dentiste, le Dr Anne-Sophie Calloc’h Sturm, a présenté sa création qui n’a rien à voir avec l'odontologie mais qui pourrait faciliter le quotidien des amateurs et amatrices de desserts : revoir le rouleau à pâtisserie ordinaire pour le rendre multifonctionnel ! Le but? Réunir, à l’intérieur de celui-ci, de nombreux ustensiles de cuisine de base mais indispensables au quotidien. Chaque composant remplit une tâche bien spécifique, comme éplucher, couper ou fouetter, tout en étant modulable! L’assurance d’un véritable gain de place pour les petits espaces et mini cuisines !




Le Dr Dussère, orthodontiste à Esbly (Seine-et-Marne), a quant à lui présenté son invention appelée BBUNIK : "la première sucette véritablement orthodontique". Il explique : "grâce à sa structure unique, la sucette évite tout risque de malformations bucco-dentaires et corrige celles causées par les autres sucettes". Une tétine qui remplit donc à la fois un but préventif et correctif, qui permet au bébé "d’exercer son réflexe de succion apaisante tout en préservant son capital dentaire".


Cette invention a connu un grand succès lors du Concours Lépine puisqu’elle a été récompensée par le jury du concours ! L’orthodontiste a reçu la médaille d’argent dans la catégorie santé. Un bel avenir s’ouvre alors pour l’invention du Docteur Dussère…



Le Dr Jean-Pierre Montaufier a cherché, quant à lui, à faciliter la vie des personnes malentendantes…

Ce dentiste des Pays de la Loire, qui a choisi de vivre sa retraite dans le Sud de la France, a toujours vu sa femme Marielle, malentendante et appareillée, se plaindre de la difficulté d’échanger avec des gens non informés de son handicap. Il a donc créé un pin’s très simple, en forme d’oreille, qui permet de repérer plus simplement la surdité lorsque la personne concernée le porte sur elle.


Il explique : "Je voudrais en faire un signe distinctif. Pour que tous ceux qui sont confrontés à des personnes qui n’entendent pas bien le remarquent tout de suite, et fassent des efforts pour communiquer avec elles". L’ex-dentiste a également créé l’association "Insigne pour entendre", afin d’assurer la fabrication, la médiatisation et la distribution du pin’s. Une belle initiative qui promet de faciliter la communication des personnes sourdes et malentendantes !



Chirurgiens-dentistes… et sportifs !


C’est notamment le cas du Docteur Serge Métier, dentiste de 48 ans à Bapaume dans le Nord-pas-de-Calais, mais également musher (conducteur de traîneau par un attelage de chiens) !


Une passion qui n’est pas arrivée d’un coup mais qui s’est forgée au fur et à mesure :


"J’habitais à Lille et j’ai acheté un husky, un pure race car je trouvais cet animal très beau. Il aimait courir et j’avais du mal à la suivre, alors je sortais avec lui à vélo. Et j’ai eu l’idée de monter un club de vélo-chien à Lille. Nous avons eu jusqu’à 70 adhérents". Sa chienne ayant eu sa première portée, il n’a pas voulu se séparer des petits, et a donc eu besoin d’espace. C’est au moment de son déménagement en campagne et de l’achat d’un quad que le déclic a eu lieu. En 2010, il devient même vice-champion de France !



Dans la catégorie sport de haut niveau, un autre praticien sort son épingle du jeu : il s’agit du Dr Pierre Le Coq, qui a du mener de front deux batailles : celle des études, et sa préparation pour les Jeux Olympiques de voile en 2016! Un jeune diplômé en dentaire qui a déjà à son actif un titre de champion du monde en 2015, et qui a été récompensé aux Jeux Olympiques d’une médaille de bronze.





Chirurgiens-dentistes… et artistes !


Et comment ne pas citer ici celle qui est aujourd’hui Miss Univers ? Bien qu’encore en formation, Iris Mittenaere, Miss France 2016, compte bien, malgré son succès, terminer ses études d’odontologie et devenir dentiste !


On ne peut pas également oublier Amir, le chirurgien-dentiste qui a représenté fièrement la France à l’Eurovision en 2016, et qui est désormais connu en France pour sa chanson « J’ai cherché ».


Mais ce ne sont pas les seuls exemples de chirurgiens-dentistes artistes !


Dr Olivier Guedj est un chirurgien-dentiste… humoriste ! Il utilise le rire pour réconcilier les spectateurs avec l’image parfois négative qu’ils peuvent avoir de la profession. Sur les planches, il raconte, avec humour, de nombreuses expériences vécues au cabinet. Il le confie "presque à une blague près, tout a été vécu, expérimenté au cabinet" même s’il avoue souvent grossir les traits.



Dans un tout autre style, le Docteur Eric Marcil, chirurgien-dentiste ordinaire de journée, se transforme le soir venu en… artiste de body-painting ! Un reflet du parcours assez atypique du chirurgien-dentiste, qui a d’abord débuté dans la voie artistique avec un bac en arts visuels, puis s’est ensuite tourné vers la médecine et l’odontologie…



Quelle que soit la double vie qu'ils mènent, ces quelques personnalités n'en oublient pas leur première passion : la dentisterie !



SOURCES : LE PARISIEN - 20 MINUTES - FRANCE BLEU - FRANCE TV INFO - CONCOURS LEPINE - DR DUSSÈRE - L'AVENIR DE L'ARTOIS - OUEST FRANCE - TF1 - DENTAL ESPACE - LA FABRIQUE CULTURELLE

Copyright DENTALSOFT - Mentions légales