Rechercher
  • Docteur Bridge

Quand prévenir la perte de dent sans examen devient possible

Des chercheurs en dentaire d'Harvard auraient mis au point un outil informatique pour évaluer le risque de perte de dents des patients sans examen médical.



Selon Hawazin Elani, autrice principale de cette étude, l'état de santé bucco-dentaire serait un indicateur insuffisant. En effet, elle et son équipe ont découvert que les algorithmes intégrant des variables socio-économiques étaient particulièrement puissants pour repérer les personnes dites à risque. Suite à cette découverte, cinq algorithmes ont été testés, ceux intégrant les données comme le statut socio-économique, la couleur de peau, le niveau d'éducation, le diabète, l'arthrose, etc. se sont révélés être les plus pertinents en termes de résultats. Il est important de noter que, lors de cette étude, aucun examen dentaire n'a été nécessaire.


Ce nouvel outil pourrait être utilisé dans différents contextes, hors cabinet dentaire, permettant ainsi de dépister le plus tôt possible un nombre important de personnes et ainsi traiter des patients identifiés en prévention du phénomène.