Rechercher
  • Docteur Bridge

Aromathérapie en cabinet dentaire : pourquoi vous y mettre ?

Si l’on identifie aujourd’hui très bien l’aromathérapie comme le fait d’utiliser des huiles issues de plantes pour diffuser d’agréables odeurs, on oublie bien souvent ses vertus curatives largement démontrées. Adoptées par des secteurs très variés on en retrouve par exemple dans certains produits agro-alimentaires, les cosmétiques, les produits ménagers ou même parfois les produits phyto-sanitaires. Mais ces huiles se révèlent également être de bonnes alliées dans les cabinets dentaires.



L’aromathérapie, qu’est-ce que c’est ?


L’aromathérapie est une branche de la naturopathie fondée sur des huiles essentielles et végétales visant à rééquilibrer physiquement et psychiquement un individu. Utilisées depuis la nuit des temps, ces dernières sont le plus souvent diffusées dans l’air mais elles peuvent aussi très bien être appliquées directement en cas de traitement plus ciblé.


Attention tout de même à la toxicité de certaines huiles essentielles qui requiert une bonne connaissance de la biochimie aromatique. N’est pas aromathérapeute qui veut et, pour utiliser ces huiles, une formation s’avère indispensable pour en minimiser les risques.


Pour quels effets ?


Les huiles essentielles possèdent de nombreuses propriétés antibactériennes, antivirales, anti-inflammatoires, hémostatiques, antalgiques, anti-œdémateuses, antispasmodiques, désinfectantes de l’air… Elles sont également très intéressantes pour lutter contre l’anxiété des patients dans les salles d’attente des cabinets dentaires. Une large contribution au confort de l’équipe soignante permettant une meilleure gestion du stress quotidien et favorisant un cadre de travail plus confortable, calme et détendu.


Comment l’utiliser en cabinet ?


L’aromathérapie s’applique de différentes façons pour différents effets, voici quelques idées :

  • Diffusion dans l’air ambiant : pour un effet apaisant ou pour assainir l’air. La diffusion pendant une heure d’huile essentielle de citron détruit 80% des bactéries contenues dans l’air

  • En traitement de l’halitose : après avoir vérifié que la bonne hygiène buccodentaire du patient et après avoir réalisé un détartrage surfaçage, le simple mélange de 2 gouttes d’un complexe d’huiles essentielles dans quelques gouttes d’huiles végétales incorporé à un dentifrice biologique neutre fera son effet.

  • En traitement des maladies gingivales et parodontales : en complément de l’acte du chirurgien-dentiste du surfaçage des racines dentaires, l’application locale d’un baume d’huiles essentielles et végétales permettra une diminution importante du processus infectieux et inflammatoire.

  • En traitement des caries : en inter séances et dans la cavité de carie est utilisé un ciment provisoire à base de clou de girofle.

  • En traitement des dévitalisations : des huiles essentielles sont incorporées à la pâte canalaire pour obturer les racines.

  • En cas de nettoyage d’une dent déjà dévitalisée, le praticien utilise l’huile essentielle de mandarinier pour éliminer l’ancien soin, et l’huile essentielle de Tea Tree pour désinfecter les racines. Les résultats radiologiques à un mois peuvent être spectaculaires.

  • En traitement des anesthésiques : le praticien utilise l’huile essentielle de menthe poivrée en pré anesthésique.