Rechercher
  • Docteur Bridge

Mode des dentifrices sans fluor : l’USFBD met en garde les consommateurs

Depuis quelques temps, les produits portant la mention « sans fluor » se multiplient au rayon dentifrice… Une tendance qui inquiète sérieusement l’UFSBD car, si les consommateurs optent pour ces formules en pensant consommer plus naturel, elles pourraient, en réalité, nuire à leur santé bucco-dentaire.


Dans un communiqué daté du 25 août, l’UFSBD interpelle les usagers : « Des années d'expérience sont là pour l'attester, le fluor est l'actif anti-caries le plus efficace. S’en priver revient à réduire ses chances de rester en bonne santé bucco-dentaire. »


En effet, si son incorporation dans les dentifrices à partir de 1947 a permis de réduire de façon considérable la prévalence de la carie dentaire dans le monde, le fluor a perdu la côte auprès des consommateurs… En cause ? L’importante recrudescence du nombre de messages alarmants publiés sur les réseaux sociaux à ce sujet ce dernier temps : « risque de surdose », « nocivité pour la santé »…


A ce sujet l’UFSBD souhaite rassurer les consommateurs en rappelant que « Du point de vue de la réglementation, les ions fluor sont limités dans les cosmétiques à la dose de 0,15 % (soit 1500 ppm, unité entérinée par l'usage dans le domaine bucco-dentaire). Les risques d'intoxication chroniques sont faibles. Ils sont essentiellement dus à un mésusage (ingestion de forte quantité de dentifrice en particulier par des enfants qui ne sont pas en âge de le recracher ou dans des situations psychiatriques particulières). »


Dès lors, l’organisation insiste donc sur le fait que, s’il est utilisé de manière raisonnée et en suivant les recommandations des professionnels, le fluor est un allié très précieux pour la santé bucco-dentaire.


Sources : UFSBD | Santé Magazine