top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurDocteur Bridge

Vapoter 30 minutes augmenterait le stress oxydatif cellulaire

Une nouvelle étude aurait révélé qu'une séance de 30 minutes de vapotage aurait une grande influence sur le niveau de stress oxydatif cellulaire y compris chez les personnes jeunes et en bonne santé.



Qu'est-ce que le stress oxydatif cellulaire ?


Le stress oxydatif cellulaire résulte d'un déséquilibre entre les radicaux libres, molécules contenant du dioxygène à l'origine du processus naturel de l'oxydation des cellules, et les antioxydants. Cette anomalie est à l'origine de maladies chroniques comme le diabète, le cancer, les maladies inflammatoires, la maladie d'Alzheimer ou encore Parkinson.


A propos de l'étude


Lors de cette étude, trois groupes ont été formés parmi une trentaine de personnes âgées de 21 à 33ans : les non-fumeurs, les fumeurs de cigarettes réguliers et les vapoteurs réguliers. Des échantillons de cellules immunitaires ont été prélevés sur les volontaires avant et après une séance de trente minutes de vapotage. Par la suite, les chercheurs leur ont demandé de mimer le vapotage en éteignant l'appareil ou en inspirant dans une paille vide. Chez les non-fumeurs, le niveau de stress oxydatif avait doublé voire quadruplé. On explique cette augmentation comme une manifestation de l'organisme à la suite d'un déséquilibre entre les radicaux libres et les antioxydants qui les combattent. Surpris par la gravité d'une seule séance de vapotage, les chercheurs s'alarment sur les possibles effets à envisager à la suite d'une fête.


Plus d'informations sur cette étude sur : jamanetwork.com

Commenti


bottom of page