Rechercher
  • Docteur Bridge

Arrêt du tabac : le rôle du chirurgien-dentiste

Alors que la 6ème édition du Mois Sans Tabac, qui comptait cette année 110 633 inscrits, touche à sa fin, nous souhaitions revenir sur le rôle clé du chirurgien-dentiste dans cette démarche de réduction ou d'arrêt total du tabac.



Ayant un impact direct sur la santé bucco-dentaire, le chirurgien-dentiste est un des mieux placer pour prévenir des dangers du tabac. Sa contribution dans le processus d'arrêt du tabac peut être diverse que ce soit en distribuant et affichant des brochures et affiches de sensibilisation dans son cabinet ou en questionnant plus directement les patients lors de leurs consultations, moment où il peut devenir une source de motivation pour ceux qui souhaitent réduire voire arrêter.


Les praticiens sont souvent encouragés à épauler leurs patient dans leur sevrage tabagique. Ce dernier comporte 4 étapes essentielles : le dépistage de consommation de tabac, l'évaluation de la dépendance et de la motivation à l'arrêt, l'accompagnement vers un arrêt efficace et le suivi pour prévenir les rechutes. Il existe, pour cela, de nombreux outils pratiques et opérationnels afin de réussir ces quatre étapes, comme des questionnaires, des fiches d'évaluation ou même des fiches pratiques par exemple.


Ce rôle d'accompagnant a d'ailleurs été facilité en 2016 en autorisant les chirurgiens-dentistes à prescrire des traitements de substitution nicotinique (TSN) tels que des gommes, patchs ou encore pastilles, des produits remboursés sur prescription à 65% par l'Assurance maladie et souvent par les complémentaires santé. A noté qu'en 2019, la CPAM a recensé 5 300 patients ayant demandé une prescription TSN à leur chirurgien-dentiste pour arrêter de fumer.



Pour plus d'informations sur le Mois Sans Tabac : https://mois-sans-tabac.tabac-info-service.fr/



Sources : dentaire365.fr et lecourrierdudentiste.com