Rechercher
  • Docteur Bridge

Les français seraient trop peu informés sur l'hygiène bucco-dentaire


Selon une récente étude publiée par GSK Consumer Healthcare, nombreux seraient les français ignorant l’impact de l’hygiène bucco-dentaire sur leur santé globale. Ces derniers considèreraient les soins dentaires comme des soins liés au bien-être plus qu’à la santé générale.


Parue le 12 juillet dernier, cette étude révèle en effet que 83% des français associeraient soins bucco-dentaire et bien-être plutôt que santé générale. En effet, 58% des sondés pensent en premier lieu aux caries lorsqu’on les interroge sur les conséquences possibles d’une mauvaise hygiène bucco-dentaire contre 53% qui évoqueraient les possibles risques cardiovasculaires.


Fait étonnant, malgré les 5 millions de français souffrant de diabète, seulement 44% de la population affirme connaitre le lien entre la maladie et ses risques d’aggravation en cas de mauvaise hygiène bucco-dentaire.


« Dans leur perception de l’hygiène bucco-dentaire, les Français s’appuient sur les bonnes habitudes apprises dès l’enfance. Ils ont ainsi maintenu leurs pratiques quotidiennes de soin pendant le confinement, à commencer par le lavage des dents pour prévenir les caries et autres affections de la bouche. En revanche, leur niveau de sensibilisation aux pathologies bucco-dentaires est largement perfectible. Et ils sont insuffisamment informés, notamment parmi les jeunes générations, d’autres conséquences possibles d’une mauvaise hygiène susceptibles d’affecter gravement leur santé » analyse Romana Jourdren, Présidente du GSK Healthcare Consumer France.